• cedric4849

26 raisons de choisir une voiture électrique !

Alerte poncif, la voiture électrique est clairement en train de s’installer dans le paysage automobile français. En 2021, la part de l'électrique dépasse 10% des ventes totales de véhicules en France. Ce taux inédit est notamment le fruit de véhicules électriques toujours plus performants et d'une offre de plus en plus étoffée. Pour ces raisons – et il y en a bien d’autres – nous avons jugé opportun de vous proposer 26 raisons (décalées) de se mettre au vert.


1. Pouvoir rouler dans Paris et autres métropoles françaises sans être dans l’illégalité.

Avec la mise en place de zones à faibles émissions (ZFE), de nombreuses métropoles françaises (Paris, Strasbourg, Bordeaux, Lyon ou Grenoble) vont bannir à court ou moyen terme les véhicules les plus polluants de leurs axes routiers. Ayez du nez, passez chez Zoé.


2. Ecouter ses chansons préférées dans une voiture silencieuse. La voiture électrique est silencieuse, elle n’émet aucun bruit parasite pour une conduite apaisée et donc une possibilité d’écoute optimale.


3. Permettre à Elon Musk de devenir encore plus riche. Deuxième fortune mondiale, l’entrepreneur américain le doit en grande partie à sa marque Tesla. Son modèle phare, la Tesla Model 3, était en 2020 la voiture électrique la plus vendue dans le monde.


4. Ne plus avoir les mains qui sentent l’essence. Avoir les mains qui sentent l’essence c’est pas la panacée. Recharger un véhicule électrique à la maison ou dans n'importe quelle station de recharge ce n'est pas odorant et ça demande une logistique très simple.


5. Récupérer de l’autonomie tout en mangeant, dansant ou dormant. Un des grands avantages de l’électrique c’est que la recharge d'un véhicule est automatique. Il est donc possible de s’adonner à n’importe quelle activité pendant que la charge s'opère.


6. Pas de panique pour les citadins, la Mini et Fiat 500 existent en version électrique. Depuis 2020, les iconiques Mini Cooper et Fiat 500 se déclinent en version 100% électrique. Elles connaissent une grande réussite en France et figurent dans le top 10 des ventes de modèles électriques.


7. Heureusement, la Fiat Multipla, elle, n’existe pas en version électrique.

Le monospace de la marque italienne Fiat, sorti en 1998, a souvent été raillé pour ses courbes très singulières. Pour l'instant rien à signaler, il n'est pas prévu qu'elle se mette au vert.


8. Se faire aider financièrement sans demander à papa ou maman. Opérer sa transition écologique, autrement dit passer du thermique à l’électrique est un acte fort, récompensé de manière pécuniaire.

Avec une Renault Zoé achetée neuve à 32 000 €, il est possible de cumuler entre 12 000 et 15 000 € d’aides. Ces aides sont le bonus écologique, la prime à la conversion et autres aides régionales.


9. Améliorer son niveau en math avec les calculs d’économies réalisées sur la recharge.

Recharger un véhicule électrique coûte en moyenne 4 fois moins cher à l'année que le budget carburant d'un modèle thermique. En heure creuse, la recharge coûte en moyenne 2 € pour 100 km d'autonomie. Entre 200 et 400 € par an (selon les modèles). La recharge peut même être gratuite dans certains parkings d'entreprises ou de commerces.


10. Moins de pièces, moins d'entretien, donc moins de rendez-vous chez le garagiste.

Une voiture électrique est minimaliste. Pas de vidange, de boîte de vitesse à réviser ou de bougies à changer... Autrement dit, de très fortes économies réalisées à l'année. Une moyenne de 50% de coûts d'entretien en moins.


11. Faire des tours en voiture sans culpabiliser sur son bilan carbone.

Pas d’émission d’hydrocarbure, ni fumée, ni particule. Une citadine électrique émet en moyenne 10 fois moins de CO2 qu'une citadine thermique. 198 g de CO2 pour 10 km (électrique) contre 1900 g de CO2 pour 10 km (thermique).


12. Zéro bruit, zéro odeur, zéro passage de vitesses, zéro vibration. Pour une fois que c’est bon d’avoir zéro.

Les conditions de conduite sur une voiture électrique sont très avantageuses. Les possibilités de distractions sont infimes, tant sur la conduite, avec l'absence de boite de vitesses, que sur l'environnement avec l'absence de bruit et de vibration.


13. Donner tord à Donald Trump qui disait : « Le 100% électrique ne marchera pas ».

L'ancien président des Etats-Unis s'exprimait fin 2018 sur l'électromobilité et l'ambition de General Motors de s'orienter vers l'électrique. Et selon lui, c'était une très mauvaise idée.


14. Les voitures électriques offrent leur meilleur rendement en ville, ça tombe bien, plus de 61% des français vivent dans une ville de plus de 20 000 habitants.

Selon les chiffres de l'INSEE, 41 millions de français vivent dans des villes de plus de 20 000 habitants. La voiture électrique est parfaitement adaptée pour des déplacements à 50 km/h. C'est à cette vitesse qu'elle offre sa meilleure autonomie et son meilleur rendement.


15. De toute façon pas le choix, les constructeurs abandonnent les voitures thermiques.

La majorité des constructeurs automobiles mondiaux va à court terme stopper la production de voitures thermiques et s'orienter vers des modèles électriques.

Le groupe PSA comprenant notamment Peugeot, Citroën, DS Automobile ou Opel, ne commercialisera plus de modèles Diesel à partir de 2025.


16. Et si vraiment vous hésitez, prenez une hybride rechargeable.

Solution de plus en plus prisée par les automobilistes, elle prend le meilleur du thermique et de l'électrique. Elle s'avère être également une solution maligne puisque son utilisation n'est pas soumise à des restrictions de déplacement.


17. La Tesla Model 3, en partant de Paris, vous permet d'aller à la mer, à la montagne, en Belgique, en Angleterre, au Mont-Saint-Michel ou à Troyes.

Avec 448 km d'autonomie dans sa version standard, la Tesla Model 3 offre des possibilités de déplacement très larges.


18. Rattraper l'Allemagne (toujours sympa) et devenir le premier pays d'Europe au niveau du nombres de voitures électriques immatriculées.

Avec plus de 381 000 véhicules 100% électriques immatriculés (chiffre d'avril 2021), la France est le deuxième pays européen en nombre d'électriques sur ses routes. Assez loin derrière l'Allemagne et devant le Royaume-Uni.


19. Profiter d'une meilleure accélération au démarrage par rapport à une thermique : bon pour faire le Kéké au feu rouge.

A titre d'exemple, la Renault Zoé met 3,6 secondes pour passer de 0 à 50 km/h quand la Renault Clio à besoin de 5 secondes. Concernant la Tesla Model 3, elle passe de 0 à 100 km/h entre 3,3 à 5,6 secondes selon les versions. Plus rapide de deux secondes par rapport à une berline thermique. Une voiture électrique permet une accélération plus franche et une meilleure reprise.


20. C'est toujours chiant de trouver une place de parking, mais dans certaines villes c'est gratuit ou à tarif réduit pour les voitures électriques.

Les villes de Paris, Nice ou Aix-en-Provence misent sur la gratuité de leurs parkings pour les voitures électriques. Marseille et Lyon proposent elles des abonnements préférentiels.


21. "Choisir c'est renoncer" : pas avec une électrique !

Une voiture électrique ne dispose pas de réservoir et la batterie est située sous le plancher, ce qui garantit un espace plus conséquent pour le coffre. En moyenne, le coffre d'une électrique est 10 à 15% plus grand que celui d'une thermique. Pour les vacances on arrête d'hésiter et on prend toutes ses affaires !


22. Ok, votre patron ne paie pas le café mais au moins il paie la recharge de votre voiture électrique.

Selon les chiffres de GIREVE, 23% des 451 803 points de recharge privés et publics en France sont situés sur un parking d'entreprise ou de commerce. De nombreux salariés roulant en électrique peuvent profiter d'une recharge gratuite et ainsi transformer leur temps de travail en temps de chargement.


23. En parlant de patron, une flotte de véhicules électriques ça permet de nombreux avantages fiscaux pour une entreprise.

Pas de taxe sur les véhicules de société (TVS), pas de coût de carte grise, la déduction fiscale de l’amortissement des véhicules électriques, etc... En plus des traditionnels bonus écologique ou prime à la conversion, une entreprise jouit de nombreux avantages fiscaux en passant sa flotte à l'électrique.


24. Faire comme les jeunes américains et conduire à partir de 16 ans (même 14).

Certains modèles électriques comme la Renault Twizy ou la Citroën AMI ne demandent pas de permis de conduire. La personne mineure doit toutefois être titulaire d'un permis AM (anciennement BSR).


25. Pour ceux qui n'aiment pas les quatre roues, il existe les deux (ou trois) roues électriques.

De nombreux scooters ou motos légères existent en version électrique. A l'instar des voitures électriques, les deux ou trois roues électriques sont elles aussi éligibles à des aides financières.


26. Pas de c'était mieux avant avec l'électrique, on est clairement dans le ce sera mieux après.

Un choix de véhicules électriques de plus en plus étoffé. Une autonomie toujours plus compétitive. Des bornes de recharge qui fleurissent un peu partout en France. Des prix d'achats à la baisse (la voiture électrique devrait couter le même prix qu'une thermique aux alentours de 2024) et bien d'autres choses. La voiture électrique n'est encore qu'aux prémices de ce qu'elle peut offrir.


En vous offrant une voiture électrique, une borne de recharge est également à prévoir. Chez Eco-Pi nous vous proposons une offre clé en main et adaptée à toutes les voitures.